Regard sur le quotidien : Au huitième mardi était le... rose

Bonjour du mardi... rose, bien sûr :)
Rosa Rosa Rosam Rosae Rosae Rosa
Rosae Rosae Rosarum Rosis Rosis
Et oui ! La rose est née avant le rose… C'est pour cela que Rose n'est pas considérée comme une couleur à part entière... Enfin c'est ce que l'on dit...

Alors Rose… Rose... Rose... Où est donc ce fichu Rose... Et bé c'est pas tout rose !
De toute la semaine, je n’ai pas trouvé de rose chez moi, du vrai « Rose » de chez « Tout Rose », bien sûr… Alors je ne vais pas vous raconter des histoires « à l'eau de rose », encore que j’aime bien l’eau de rose, le matin, c’est tout frais… même si ça déplaît à Marmotte numéro 2… qui se laisse même aller à dire que « ça ne sent pas la rose ! » Pourtant, c’est pour que je sois « fraîche comme une rose »… Je me demande encore pourquoi « je ne l’envoie pas sur les roses ! »

J’ai donc cherché à « découvrir le pot aux roses » et j’ai vu des « joues roses » (sur les marmottes), un « flamant rose » (pas chez moi, soyons sérieuses les filles !), des « crevettes roses » (j’aime bien mais quand il faut les décortiquer avec un couteau et une fourchette ce n’est pas facile et il est hors de question que j’y mette les doigts !), des « couleurs roses » (bien sûr, entre les papiers, les encres et les embellissements, il y a de quoi faire !)
J’ai même entendu « Voir la vie en rose »… Ah ah ah ! Voilà qui donne envie de rire ! Jaune bien sûr ! Car « tout n’est pas rose ! » Evidemment, il faut s’y faire, cela arrive, parfois, dans la vie, car « il n’y a pas de rose sans épine », … Et pourquoi non ? Pourquoi ? Parce que… C'est malin !

La rose est sans pourquoi,
Elle fleurit parce qu’elle fleurit
Elle ne se soucie pas d’elle-même,
Elle ne se demande pas si on la voit.
Angélus Silésius

Et le rose dans tout ça ? Parce que bien sûr, je n’ai pas trouvé mon rose encore… Le petit cache-cœur que je me suis acheté il y a peu ? Mais j’ai déjà photographié un vêtement, il faut bien que je change… La roséole du petit dernier ? Mais je n’ai pas de photo… Tiens, j’ai même découvert un mot, un joli mot, le rossolis… Sonia, tu connais ? Quelqu'un d'autre connaît ? Ca semble être une liqueur de roses et de fleurs d’orangers. Bon, d'un autre côté, je ne bois pas de liqueur alors... A la rigueur un petit Cabernet, le seul vin rosé sucré que je connaisse...

Alors ?… le rose… Il se doit d’être plus paisible…paraît-il. Rose pâle, Rose passé, Rose fané, Rose tendre, Rose bonbon, Vieux Rose, Rose mauve, Il semble prendre des tons très doux, un peu héritage, ou un peu layette quoi… (Moi ce que j’en dis tout de même c’est… Essayez donc d’imaginer le ton de votre « porteuse » de layette quinze ans plus tard et vous n’imaginerez pas moins doux ! surtout si elle ressemble à marmotte numéro 2)

Rose, tout englué qu’il était derrière sa «Rose Aînée de fleur » a eu du mal à exister, on parlait de « rouge clair » ou l’on pouvait dire « couleur de chair » mais jamais de « rose ». Est-ce de ce fait ? Il a pris fait et cause pour la tendresse, la féminité, la douceur.

D’aucuns ont cherché à se gausser du doux Rose, on l’a prétendu mièvre et on lui a fait prendre des tons plus tranchés avec Rose orangé, Rose saumoné, Rose vif, ce qui lui a donné une connotation un peu ostentatoire et une mauvaise réputation. Fi donc ! Quelle vilenie !

Il faut admettre que ça coince un peu côté « Rose » dans la maison… Mince, je fais comment ?
Finalement, j’ai trouvé un « rose », ce matin, je me suis rappelée cette petite rose rose (et un peu rouge c'est vrai) qui m'a été offerte par la marmotte numéro 2 il y a fort fort longtemps, bien avant qu'elle n'atteigne les rivages de la monstrueuse Adolescence (et je ne parle pas des visages boutonneux, mais plutôt des cerveaux torturés et tortueux) dont j'avais gardé la photo à défaut de garder la rose. Et bien que je n'aime guère les fleurs, j'aime celle-ci.

Une petite touche de rouge pour le dynamisme et la vitalité (ça c'est un euphémisme où je ne m'y connais pas !) et une touche de rose pour la douceur et la tendresse (bien cachée à l'intérieur, hein ? "je ne suis pas un bébé moi !" si vous voyez ce que je veux dire...) Et je vais terminer sur une jolie note rose, qui m’est toute personnelle, même si elle n’a pas de photo pour l'illustrer… Petite note qui me fait toujours rosir (il fallait bien la placer quelque part) et sourire quand elle m’arrive, certains matins où l’on ne s’y attend pas… Petit sourire adorable d’une petite élève de six ans qui vient me voir avec ses grands yeux et qui me dit « Maîtresse, tu es belle comme une rose »
Alors même si je sais bien que ce n’est pas le cas, je trouve ce mot très touchant. Ca permet de voir tout en rose, ces tites choses roses, si on arrive à s'accrocher à ces mots plutôt qu'aux épines ?

Je vous souhaite un bon mardi rose, pour voir la vie en rose et envoyez sur les roses tout ce qui n'est pas rose pour vous... Mouais facile à dire hein ? Je sais, les conseilleurs ne sont pas les payeurs... Bon rose à vous en tout cas.
Véronique
PS : message récupéré des décombres de son domicile précédent.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une ferme...

Septembre

Je vous ai apporté un bouquet... parce que les bonbons, c'est pas raisonnable...